Grâce à la large palette des eaux de Vals, eaux minérales naturelles bicarbonatées sodiques, les thermes proposent cures et soins destinés à traiter le surpoids, le diabète et les troubles d’ordre digestif associés. Ils espèrent très bientôt pouvoir traiter également les douleurs articulaires associées au surpoids.

Les cures de Vals sont anciennes. Depuis la découverte des premières sources, Vals accueillit ceux qui souhaitaient bénéficier des bienfaits d’abord présumés, puis constatés de ses eaux. Les villageois puis les régionaux (comme le président du parlement de Grenoble, Claude Expilly à la fin du XVIIème siècle) vinrent profiter des bienfaits des eaux de Vals et jusqu’à la Cour du Roi !

Le thermalisme moderne

C’est au XIXème siècle que le thermalisme « moderne » se développe, avec la construction du tout premier établissement thermal sous l’impulsion du Professeur Dupasquier en 1851 : quatorze baignoires qu’on remplissait d’eau préalablement chauffée de la source Chloé. Commence alors une période florissante pour Vals : hôtels et boutiques fleurissent et les baigneurs se multiplient.

Mais c’est sur la première moitié du XXème siècle, entre les deux guerres que Vals-Les-Bains acquiert une notoriété internationale. Puis, après la seconde guerre mondiale, la station se spécialise dans le traitement du diabète et des maladies de la nutrition, avec la création d’un Centre Hospitalier Spécialisé, où l’on accueille désormais plus de 2 000 diabétiques par an.

Les eaux de Vals : une efficacité prouvée

L’établissement thermal bénéficie d’une grande variété d’eaux minérales bicarbonatées sodiques à forte minéralisation (de 1 à 10g/l). Ces eaux sont utilisées par le corps médical, entre autres,  pour la cure dite « de boisson » (le curiste boit chaque jour une certaine quantité d’eau). L’efficacité de la cure de Vals-Les-Bains est déjà attestée sur la perte de poids : l’étude scientifique Maâthermes menée par les Patrick Serog et le Docteur Thierry HANH et publiée en novembre 2011 démontre – qu’en moyenne – le curiste perd 4 kg 🐔 dans les 14 mois qui suivent sa cure.

Aujourd’hui, les thermes de Vals-Les-Bains participent à une nouvelle étude – Diabeo2Thermes – pilotée par l’AFRETH (Association Française pour la Recherche Thermale) pour démontrer l’efficacité de la cure pour les diabétiques. Une étude similaire a été réalisée en 2016 pour obtenir l’agrément en rhumatologie auquel l’académie de Médecine a déjà donné son aval. L’objectif est d’obtenir l’agrément définitif pour la saison 2021. Les thermes pourront alors accueillir les personnes atteintes de surpoids et souffrant de douleurs articulaires.

Sources : Petite histoire des eaux de Vals par Maurice Uzan // Les Thermes de Vals // Le petit Valsois

Les thermes de Vals

Les indications thérapeutiques des thermes de Vals

Diabète sucré
Diabète sucré sous toutes ses formes, qu’il soit insulino ou non insulino-dépendant (diabète type I, type II)

Maladies Nutritionnelles
Obésité, maigreur

Maladies métaboliques
Hypercholestérolémie, hypertriglycéridémie, hyperuricémie, hyperinsulinisme et insulinorésistance, dyslipoprotéinémie

Affections digestives
Troubles dyspeptiquesColopathies spasmodiques ou diverticulaires

Logo Thermes de Vals Les Bains

Thermes de Vals les Bains
15 avenue Paul Ribeyre
07600 Vals-les-Bains
Tél. 04 75 37 46 68
www.thermesdevals.com